S’il n’a pas encore pu montrer toute l’étendue de son talent l’été dernier, Pablo Longoria semble clairement être un vrai atout pour l’OM.

Pour succéder à Andoni Zubizarreta, l’OM a choisi Pablo Longoria. Technicien réputé en Espagne, il a notamment sévi du côté de Valence, où son travail est en train de payer, un an après son départ à l’été 2019. La politique de trading qu’il a mené à Valence porte ses fruits, comme un certain Luis Campos au LOSC.

Vivement la suite…

Comme le souligne Foot Mercato dans un article intitulé « Comment Pablo Longoria est en train de sauver Valence », l’Espagnol voit les investissements qu’il a réalisé devenir de vraies opportunités financières : «  Longoria a fait venir certains éléments dans le but de les revendre à prix d’or, après avoir été recrutés une bouchée de pain puis explosés en équipe première. Il y a par exemple le Serbe Uros Racic (22 ans). Arrivé à l’été 2018 contre 2,2 M€ en provenance de l’Etoile Rouge de Belgrade, le milieu de terrain vaut le triple aujourd’hui (…) On peut aussi citer Yunus Musah (17 ans), probablement le plus joli coup de Longoria. Pensionnaire du centre de formation d’Arsenal, l’Anglo-américain a débarqué libre il y a un an. Après une saison en Segunda B avec la réserve, il a débuté la saison titulaire en milieu droit, devenant au passage le joueur étranger le plus jeune (17 ans et 289 jours) à débuter dans le onze dans l’histoire du club ».