Alors que tout porte à croire que le président René Ruello vit ses dernières heures à la tête du Stade Rennais, ce dernier aurait pris le temps de plaisanter après l’entraînement…

Les révélations de Ouest-France font beaucoup de bruit depuis hier. D’après le quotidien régional, l’actionnaire a décidé de se séparer de son président, René Ruello, après la série de mauvais résultat et son dérapage envers l’arbitre, ce week-end, contre Guingamp. Dans son sillage, l’entraîneur, Christian Gourcuff, serait lui aussi démis de ses fonctions. Pour le remplacer, le nom de Christophe Galtier revient avec insistance.

La vanne de Ruello

Présent à l’entraînement ce lundi, René Ruello a fait comme si de rien n’était. Ouest-France raconte même qu’il aurait pris le temps de discuter avec quelques journalistes présents. Démarrant l’échange par : « Je viens d’avoir François Pinault, il n’est au courant de rien ! ». Pour ensuite se fendre d’une petite « blague » qui ne fera certainement pas rire les supporters vu le contexte. Ouest-France poursuit le récit : « Alors que l’entraînement était proche de la fin, le président revenait voir la presse une deuxième fois, porte-documents en main. Cette fois-ci plus détendu, il racontait une blague que venait de lui souffler Cyrille L’Helgoualc’h, directeur du développement et bras droit de Ruello depuis deux mois : « Si Christophe Galtier remplaçait Christian, il n’y aurait pas besoin de changer le survêtement du club, puisqu’ils ont les mêmes initiales, CG ! » Une scène totalement surréaliste au regard du contexte, de l’enjeu et de la colère des supporters de voir le club dans cet état…