Si le PSG a demandé 200 millions d’euros minimum pour le transfert de Neymar l’été dernier, Paris doit revoir ses prétentions à la baisse à présent. Explication.

Leonardo a montré toute l’étendue de son autorité l’été dernier. Pour son retour aux affaires, le Brésilien a dû gérer le cas Neymar et sa volonté de retourner chez lui, en Catalogne. Un transfert pour lequel Leonardo a posé une condition : 200 millions d’euros minimum. Mais personne n’a pu s’aligner sur ce prix XXL.

Moins de contrat, plus vieux

Un an plus tard, le PSG doit revoir son prix à la baisse. D’abord parce que Neymar prend de l’âge. A 28 ans, il n’incarne plus vraiment l’avenir, même s’il a encore de belles saisons devant lui. Mais surtout, Paris doit tenir compte de son contrat. Avec un bail qui se termine en juin 2022, le coût d’un transfert baisse nécessairement puisqu’il ne faut plus racheter que deux années. Cet été, le PSG dira oui à 150 millions d’euros. De quoi intéresser beaucoup de monde…