Approché par un club anglais en milieu du mercato d’hiver, Waldemar Kita était prêt à vendre son attaquant. Mais l’intéressé a décliné.

Avec quelques jours de retard, le père Noël est venu frapper à la porte de Waldemar Kita. Dans le costume de Saint-Nicolas, le club de Brigthon, obsédé par le marché français cet hiver. D’après les informations de L’Equipe, une offre de 10 millions d’euros aurait été transmise pour Emiliano Sala.

Sala a dit non

Prêt à accepter cette offre très alléchante pour un joueur acheté un petit million d’euros, Waldemar Kita s’est frotté au refus de son attaquant. Convaincu de vouloir poursuivre à Nantes, sous les ordres de Claudio Ranieri, Sala a refusé, faisant capoter toute l’opération. Privé d’un gros chèque, le patron nantais espère que Sala sera le grand buteur de la deuxième partie de saison. Celui qui offrira l’Europe aux Canaris, par exemple. Ça permettra de digérer ces 10 millions d’euros qui tendaient les bras au club…