Malgré le manque de résultat, Claude Puel ne sera pas inquiété du côté de l’ASSE. Explication.

Le nouveau patron de l’ASSE porte un nom, et non plus deux. Exit le duo Caïazzo / Romeyer, c’est désormais Puel qui commande le navire. Et malgré l’absence de bons résultats, l’entraîneur stéphanois a encore de beaux jours devant lui.

Pas les moyens de le virer

En effet, avec un contrat courant jusqu’en juin 2022, Claude Puel ne se fera pas virer. Son salaire et son contrat sont hors de portée des Stéphanois, dont les finances sont en bernes. Virer Puel serait creuser encore un peu plus la tombe forézienne…