Les dirigeants du PSG doivent penser au cas où Mbappé ne prolongerait pas son contrat.

Les dirigeants du PSG savent qu’ils ne pourront pas lutter si Mbappé n’accepte pas de prolonger son contrat. Si c’est le cas, le joueur sera libre en 2022 et il faudra donc le vendre dans six mois pour ne pas prendre le risque de le voir partir sans récupérer la moindre indemnité dans un an.

Une somme raisonnable ?

C’est la raison pour laquelle le PSG commence à penser à des plans B. En interne, il semble clair que le nom de Griezmann circule avec de plus en plus d’insistance. Le joueur va sans doute avoir besoin de se relancer la saison prochaine et pourrait être disponible pour une somme raisonnable.