En approchant David Alaba, Leonardo a contrarié les plans du Bayern Munich.

L’été devrait décidément être chaud entre les dirigeants du club de la capitale et ceux du Bayern Munich. Alors que le club bavarois a recruté le jeune Tanguy Kouassi avant qu’il ne signe son premier contrat professionnel, Leonardo met de son côté des bâtons dans les roues des dirigeants allemands, qui tentent de prolonger contrat de leur défenseur David Alaba.

Alaba de plus en plus gourmand

Courtisé par le directeur sportif du club parisien, Alaba n’a plus qu’un an de contrat. L’intérêt du club de la capitale française lui permet de négocier une grosse revalorisation salariale. Et Alaba exigerait désormais 20 millions d’euros pour signer un nouveau bail avec le Bayern Munich. Une somme beaucoup trop importante pour le club bavarois.