Les dirigeants rennais ont recruté un gardien sans prévenir Christian Gourcuff qui doit également composer avec un vestiaire trop fourni.

De retour à Rennes cet été, Christian Gourcuff espère que sa deuxième aventure sur le banc de son club de cœur se déroulera bien mieux que sa première histoire en 2001-2002. À l’époque, Gourcuff n’avait tenu qu’une saison. Et pour son retour, le Breton doit faire preuve de patience. Et parfois garder son calme face à ses dirigeants.

Gourcuff à Rennes, acte II

Notamment quand le directeur sportif du club, Jean-Luc Busine décide de remplir son vestiaire, déjà trop fourni à ses yeux, sans l’avertir. Il y a quelques semaines, Gourcuff a en effet vu débarquer le gardien Paul Nardi, prêté par l’AS Monaco un an sans option d’achat. Une arrivée incompréhensible pour Gourcuff qui compte déjà dans ses rangs Benoît Costil et Abdoulaye Diallo.

Trop de gardiens…

Le premier est international français et le second est présenté depuis de longues saisons comme le futur titulaire du Stade Rennais. Gourcuff n’avait pas besoin de gardien cet été, au moins tant que le départ de Costil, courtisé par quelques clubs, n’était pas acté. Il vient donc de dire à Nardi qu’il ne compte pas sur lui et le jeune espoir français se cherche déjà un nouveau prêt. Dans le même temps, les dirigeants du club, qui avaient pourtant recruté Nardi, ont refusé de prêter Diallo à Angers. Comment dit-on incompréhensible en breton ?