L’attaquant du PSG, Zlatan Ibrahimovic, gagne déjà très bien sa vie mais trouve encore des moyens d’augmenter ses revenus. Cette fois, il veut 10 millions de plus.

Zlatan Ibrahimovic est indispensable au PSG. On a vu depuis le début de la saison que quand l’attaquant international suédois est blessé, le Paris Saint-Germain n’est plus la même équipe. Si le PSG est autant critiqué depuis le début de la saison alors que les résultats sont bons, c’est sans doute parce que l’équipe de Laurent Blanc est totalement désorganisée quand Ibrahimovic est contraint de ne pas fouler les pelouses. L’importance d’Ibrahimovic n’est plus à démontrer et on comprend mieux pourquoi le PSG est prêt à toutes les folies pour conserver son joueur.

Zlatan Ibrahimovic exige un nouveau contrat

Impossible aujourd’hui d’imaginer Ibrahimovic quitter le PSG et le joueur dispose d’un contrat en béton avec le club de la capitale. Mais le géant suédois tente de renforcer ses revenus par d’autres moyens. Depuis le début de la saison, un conflit l’oppose à son équipementier, Nike. L’agent du joueur, Mino Raiola, est récemment monté au créneau : « C’est terminé. La relation n’était pas idéale, elle était toujours un peu dure. Ce n’était pas quelque chose de familial. Sans Nike, Zlatan est heureux. Par contre, perdre un joueur de ce niveau-là, c’est très difficile pour eux.  Est-ce que son départ est définitif ? Définitif, c’est quand je suis mort et que je ne respire plus. Là, on est en train de discuter avec des personnes. »

Un contrat énorme pour Zlatan Ibrahimovic !

On en sait plus aujourd’hui sur les motivations de Zlatan Ibrahimovic. Selon le quotidien suédois Aftonbladet, le joueur fait grimper les enchères pour trouver son équipementier et demanderait un contrat de 4 ans alors qu’il vient tout de même de fêter ses 33 ans. Et il demanderait 2,5 millions d’euros par an, soit un contrat global de 10 millions d’euros. Un montant qui fait réfléchir les grandes marques même si Ibrahimovic est porteur. Adidas serait également en train d’étudier le dossier.