D’après Guillem Balague, Leo Messi a été tout proche de signer à Arsenal en 2003 lors du mercato. Une maison aurait fait capoter l’affaire.

L’avenir de Leo Messi est incertain. Avec ses récentes déclarations, le joueur du FC Barcelone a ouvert la porte à un départ lors des prochains mercato. « Je vis au jour le jour. Je pense à faire une grande saison et à gagner les titres que nous voulons à Barcelone. Rien de plus. On verra ensuite. Il se passe beaucoup de choses en football… J’ai toujours dit que j’aimerais rester à jamais là-bas, mais parfois tout ne se passe pas forcément comme on veut. Si ça ne tenait qu’à moi, je resterais pour toujours. Mais comme je l’ai dit, tout ne se passe pas toujours comme on le veut. Encore plus en football. C’est compliqué, encore plus avec ce qui se passe aujourd’hui à Barcelone », a déclaré dans le journal argentin Olé Messi lors de la dernière trêve internationale.

Le PSG, City, United, le Real… Tous à fond sur Messi au mercato !

Le PSG, Manchester City, Manchester United, Chelsea, le Bayern Munich, Naples ou encore le Real Madrid… La liste des clubs intéressés et capables d’accueillir financièrement Leo Messi s’est allongée ces derniers jours. Mais si on ne sait pas encore quand, pour quel club où même si cela arrivera vraiment, Leo Messi a bien failli quitter le FC Barcelone il y a quelques années. C’est en tout cas ce qu’assure le journaliste Guillem Balague dans un livre biographique sur Messi. Guillem Balague assure qu’Arsène Wenger, au moment de recruter Cesc Fabregas en 2003, voulait enrôler deux autres joueurs de La Masia : Gerard Piqué et Lionel Messi !

Une maison empêche Messi de signer à Arsenal au mercato ?

Le journaliste va plus loin et assure que l’affaire ne s’est pas faite pour un simple détail : Arsène Wenger aurait refusé de payer une maison à Messi et sa famille en Angleterre. Une information démentie par Arsène Wenger : « Je n’ai rien refusé du tout. Au final, je pense qu’il n’était pas si tenté que ça de venir. Nous voulions prendre Fabregas, Messi et Pique. Cela n’a marché que pour Fabregas. Mais ça ne s’est pas joué sur une maison. Ça s’est joué sur le fait que Messi était à l’aise à Barcelone. » La presse anglaise évoquait récemment un nouvel intérêt d’Arsenal pour Leo Messi. Mais d’après la presse espagnole, c’est aujourd’hui le PSG qui serait le mieux armé pour enrôler la star si elle venait à quitter son club de toujours.