Le calendrier des Phocéens est tel que toutes les craintes sont possibles pour André Villas-Boas.

Battus à Amiens, les hommes d’André Villas-Boas retombent à nouveau dans leur travers. Une saison en dent de scie qui fragilise la position du nouvel entraîneur de l’écurie phocéenne, pas vraiment servi lors du dernier mercato estival…

Des chocs en stock !

Mais le plus dur reste peut-être à venir pour les Phocéens. En effet, le calendrier dantesque qui attend les coéquipiers de Dimitri Payet fait très peur. Le déplacement au Parc des Princes, suivi d’un autre à Monaco, avant de recevoir le LOSC puis l’OL… Au sortir de ce mois de compétition, si André Villas-Boas ne réalise pas un ou deux exploits, son futur sur la Canebière pourrait être rapidement compromis.