Après avoir reçu des propositions pour François Kamano, Bordeaux n’a pas lâché son attaquant en réclamant une grosse somme d’argent. A tort ?

Pour François Kamano, les prix sont montés assez haut. 15 millions d’euros et même 20 millions d’euros en fin de discussions avec l’AS Monaco. Un dossier qui a pris de l’ampleur et malgré les sommes importantes, les Girondins n’ont pas cédé, souhaitant voir leur buteur partir au prix fort.

Il fallait le vendre ?

Mais les Girondins de Bordeaux n’ont-ils pas commis une erreur ? Le retour à la compétition de François Kamano prouve qu’il a encore beaucoup de choses à prouver que 15-20 millions d’euros pour son transfert étaient, sans doute, largement suffisamment. Même si son avenir sera de nouveau sur la table l’été prochain, pas sûr que les clubs se battent à ces niveaux de transfert dans quelques mois…