Après un forcing infructueux l’hiver dernier, le PSG voit désormais les portes d’un club européen s’ouvrir dans la perspective d’un transfert.

Le PSG a tout tenté, l’hiver dernier, pour forcer le verrou napolitain. L’objectif d’Antero Henrique était clair : signer le prodige brésilien, Allan. Mais les dirigeants de Naples ont fait bloc. Impossible de voir leur joyau partir en cours de saison. A une exception : une offre de 120 millions d’euros…

Paris a offert 60

Au maximum, Paris pouvait offrir 60 millions d’euros. Bien trop bas pour Naples, qui a envoyé promener le PSG sans ménagement. Mais depuis plusieurs semaines, la donne a changé. Naples a perdu le titre d’Italie et son président voit les choses différemment pour Allan.

D’accord pour négocier

Cette fois, Naples est d’accord pour discuter avec le PSG. Et les tarifs ne seront pas aussi élevés que cet hiver. Difficile de voir le Brésilien Allan partir en dessous de 60 millions d’euros au regard de son talent. Mais autour des 80 millions d’euros, tout deviendrait possible…