En recrutant Jesé Rodriguez à l’été 2016, le PSG était loin de s’imaginer que ce serait le plus mauvais investissement de l’ère qatarie.

Recruté hors de forme, Jesé Rodriguez l’est toujours… Pourtant, quatre années sont passées et le PSG s’est montré on ne peut plus patient avec l’attaquant espagnol. Peu aidé par les blessures et un contexte familial compliqué (naissance d’un enfant prématuré), Jesé Rodriguez reste malgré tout le plus gros fiasco de l’ère qatarie à Paris.

Vers une résiliation

Prêté au Sporting Lisbonne, Jesé Rodriguez ne joue pratiquement plus (12 matchs, 6 seulement dans la peau d’un titulaire. Le club portugais a même essayé de mettre un terme à son prêt lors du mercato hivernal, mais Paris a refusé… Cet été, Paris devrait siffler la fin de la récré et résilier le contrat de Jesé Rodriguez, qui court jusqu’en 2021. La fin d’un calvaire et un joueur a vite oublier.