Pour avoir le dernier mot dans un transfert au Brésil, le PSG pourrait payer une clause libératoire.

Le match est officiellement lancé pour Reinier Jesus. Le PSG est sur le coup mais la concurrence des écuries européennes fait déjà rage. Le Borussia Dortmund et l’Atletico auraient déjà transmis des offres et les Colchoneros auraient même déjà reçu un feu vert de la part de Flamengo, le club auquel appartient l’attaquant brésilien de 17 ans.

Une clause à 60 millions

Si le montant des offres n’a pas filtré, il est certain que le PSG doit réagir. Et pour être certain de boucler le dossier, il suffit à Paris de payer la clause libératoire du prodige brésilien. Fixée à 60 millions d’euros, elle reste très importante par rapport aux prix pratiqués jusqu’ici (45 millions d’euros ont été dépensés pour Vinicius Junior ou encore Rodrygo). Pour l’heure, Flamengo discute à partir de 35 millions d’euros. Est-ce vraiment nécessaire de dépenser le double pour Paris ? Seul Leonardo a la réponse.