Pour les supporters, la coupe est pleine et l’OM doit se débarrasser de son président, Jacques-Henri Eyraud.

S’il a fait illusion les premiers mois de son mandat, Jacques-Henri Eyraud est aujourd’hui le personnage le plus décrié de l’OM. Les supporters ne comptent plus ses bourdes et sont clairement lassés de devoir composer avec un président qu’ils ne jugent pas à la hauteur de ses fonctions. Et certaines voix s’élèvent même pour réclamer son départ.

La facture de trop

On ne compte plus les « Eyraud démission » dans les travées d’un Vélodrome en colère. Et la dernière « bévue » de l’équipe dirigeante est sans doute la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Une facture adressée aux supporters après les festivités des 120 ans du club, sous prétexte que le club a dû recouvrir à des services de nettoyage après la rencontre… Fragilisé depuis plusieurs mois, Jacques-Eyraud est clairement dans la nasse. Et Frank McCourt pourrait écouter le peuple marseillais, qui gronde à l’unisson, contre son président.