Avec Fékir, Aouar, Ndombele et Mendy, l’OL dispose de quatre cartouches exceptionnelles pour faire sauter la banque.

Avec la génération Umtiti-Tolisso-Lacazette, l’OL pensait connaître un cru d’exception. Mais celle qui suit, portée par Nabil Fékir, semble être encore plus prometteuse… Et les perspectives pour 2019 sont clairement positives, à tous les étages.

Que des gros coups

Si Jean-Michel Aulas ne vendra certainement pas tous ses talents, comme Monaco a pu le faire avec les conséquences que l’on sait, le patron de l’OL dispose de quatre cartouches à sa disposition. Quatre transferts possibles pour l’été 2019 et des rentrées financières, sur chaque dossier, qui dépasseraient largement le cadre des tarifs habituellement pratiqués en Ligue 1. Si Ferland Mendy partira difficilement à plus de 40 millions d’euros, Nabil Fékir, Houssem Aouar et surtout Tanguy Ndombele sont tous, à ce jour, proche des 70 millions d’euros chacun.