Leonardo se démène pour prolonger Neymar depuis des mois. Mais le Brésilien est-il vraiment un bon investissement pour l’avenir du club ? Buzzsport ose poser la question qui fâche.

Neymar est fragile

Cela n’a échappé à personne, depuis 2017, Neymar se blesse chaque année. Lors des deux premières saisons du Brésilien, cela commençait même à devenir très inquiétant. Sauvé par une troisième saison presque pleine et une finale de Ligue des Champions, Neymar a de nouveau rechuté cette année. Absent contre le huitième de finale choc face au Barça, il montre des signes criants de fragilité. Son jeu l’expose à prendre des coups et il encaisse rarement bien. Et avec l’âge, ça n’ira pas en s’améliorant. Prolonger un garçon qui passe en moyenne un trimestre par an à l’infirmerie…

Neymar commence à vieillir

Elle est loin la pépite du Brésil prêt à conquérir l’Europe. A maintenant 29 ans, Neymar s’approche de la trentaine et du dernier pan de sa carrière. Si les Qataris continuent de croire en son potentiel, il n’est clairement plus un joueur d’avenir. Un joueur qu’il sera de moins en moins possible de bien vendre sur le marché des transferts. Une star qui perdra peu à peu ses qualités d’explosivité et d’impact, qui font sa force pour pouvoir dribler et provoquer les défenses adverses. Un Neymar avec moins de vitesse, ça peut vite devenir moyen…

Neymar coûte (très) cher

Avec 30 millions d’euros de salaire net par saison, Neymar est le joueur le mieux payé de la Ligue 1. Un investissement XXL pour le club francilien, qui s’y retrouve avec la vente de maillots, l’attrait sur les sponsors et les performances sur le terrain. Mais avec cette somme, Doha pourrait s’offrir 3 ou 4 joueurs d’avenir. Des pépites à chaque ligne pour construire l’avenir et préparer le prochain cycle. Un nouveau contrat pour Neymar, avec les charges, c’est 200 millions d’euros sur 4 ans. Une jolie enveloppe pour garder une star fragile et vieillissante ou pour construire une équipe autour de plusieurs talents ? Doha a l’air de vouloir poursuivre sur la carte Neymar….