Auteur de débuts canon, Prejuce Nakoulma est encensé par la critique. Tous ceux qui l’ont croisé ne disent que du bien de lui. Le FC Nantes a trouvé la perle rare.

Ceux qui ont suivi la dernière Coupe d’Afrique des Nations ont remarqué les performances de Prejuce Nakoulma, international burkinabais. Pour les autres, il a fallu attendre ses premiers matchs avec le FC Nantes. Après une intégration immédiate, le nouvel attaquant nantais a immédiatement conquis les observateurs…

Un mix entre Ntep et Draxler !

Le journal 20 Minutes est parti à la recherche de ceux qui l’ont connu ou tout simplement croisé. Les retours sont assez unanimes. Olivier Veigneau, ancien nantais aujourd’hui à Kasimpasa, dans le championnat turc où Nakoulma a évolué pendant deux saisons : « Quand on jouait contre lui, le coach nous mettait en garde contre ce joueur. Il a beaucoup marqué à Mersin, un club qui ne jouait pourtant pas les premiers rôles et a même fini par descendre. Il a un profil à la Ntep, il provoque beaucoup balle au pied. » Pour son agent Sébastien Ranc, la comparaison se tourne vers l’Allemand Julian Draxler : « Il sait tout faire. Il va vite, saute haut. C’est un peu un Draxler dans le profil. Il peut tout exploser en France et partir en Angleterre après. » Un transfert vers la Premier League évoqué un mois après son arrivée, voilà qui est clair…