Pour éviter de se faire planter une deuxième fois par Antoine Griezmann, le FC Barcelone a longtemps travaillé un plan B.

Vacciné par l’été 2018, le FC Barcelone n’a voulu prendre aucun risque. Les dirigeants catalans ont en effet peu goûté le demi-tour d’Antoine Griezmann il y a un an et au moment de réactiver le contact avec le Français, ils ont donc pris leur disposition…

La piste Jovic

En contactant intensément Luka Jovic, la pépite de l’Eintracht Francfort, le FC Barcelone disposait d’un vrai plan B. Une piste aussi sérieuse qu’intéressante pour les Blaugrana. Finalement, le Barça et Antoine Griezmann ont fini par s’entendre. Une signature à 120 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire du Français. Pour Jovic, le Barça n’aurait eu besoin que de la moitié de cette somme…