En signant Wissam Ben Yedder, l’AS Monaco n’a pas choisi la facilité. Explication.

Avec son régime fiscal particulier et ses capacités financières hors norme, Monaco fait souvent des jaloux. Mais cet été, la Principauté n’a pas toujours profité de ses avantages. La preuve, avec l’arrivée de Wissam Ben Yedder.

Plein pot !

International français, Wissam Ben Yedder n’entre pas dans les conditions fiscales permettant à Monaco de payer moins d’impôts. Elles ne concernent que les joueurs étrangers. Le choix Ben Yedder est donc un vrai choix de recrutement. Monaco aurait très bien pu se tourner vers un buteur étranger et profiter des avantages fiscaux…