Lorsque Thierry Henry était aux commandes du club, l’AS Monaco était prête à signer un joueur pour 15 millions d’euros. Le club de la Principauté l’a échappé belle.

Soucieux de renforcer son attaque, Thierry Henry avait ciblé François Kamano comme priorité de son mercato. Le buteur des Girondins de Bordeaux a ainsi fait l’objet d’une très belle offre de 15 millions d’euros. Un montant XXL, étonnement refusé par Bordeaux.

Vendu pour deux fois moins…

Heureusement pour Monaco, le transfert n’a pas eu lieu. Car quelques mois après, on peut se rendre compte à quel point cela aurait été un braquage… En effet, François Kamano file vers la Russie et le Lokomotiv Moscou pour un chèque de 7 millions d’euros. Deux fois moins cher.