Fragilisé par des résultats décevants et une actualité judiciaire, Nasser Al-Khelaïfi est-il toujours le grand patron ? La question mérite d’être posée avec l’arrivée du puissant Leonardo.

Après 8 années passées à la tête du club, Nasser Al-Khelaïfi vit des moments compliqués. Cité dans plusieurs affaires judiciaires, le dirigeant qatari doit également composer avec un bilan plus que moyen en 2018/2019.

Leonardo, le nouveau boss ?

Du côté de Doha, la question de son avenir a été un sujet ces dernières semaines. Mais impossible de voir l’homme de confiance de l’Emir quitter le projet. Alors, les décideurs ont rappelé le Brésilien Leonardo. Et ils lui ont donné carte blanche.

Il décide de tout

Dans un rôle plus large que lors de sa première expérience en 2011, Leonardo a les pleins pouvoirs sur le sportif. Il décide de tout et Nasser Al-Khelaïfi a vu ses prérogatives réduites. Un changement nécessaire pour le club, qui avait clairement besoin de sang neuf aux étages supérieurs de sa gouvernance.