La tension commence à monter de plusieurs crans en interne autour de la situation de Kamara.

Les dirigeants de l’OM ne supportent pas la situation de Boubacar Kamara. Le joueur est sous contrat jusqu’en 2022 et pourrait donc partir sans indemnité dans un an. Impossible d’arriver à une telle issue pour Pablo Longoria qui met une grosse pression en interne pour que cela n’arrive pas.

Les menaces augmentent

Le joueur refuse des offres de seconde zone et a fait savoir qu’il ne partirait que s’il trouve une offre à la hauteur de ses attentes. Mais l’OM ne veut pas que cela se termine comme cela. Longoria lui a demandé une nouvelle fois de prolonger son bail et pourrait encore franchir un cap dans les menaces si le joueur persiste. Peut-il le laisser à l’écart la saison prochaine ?