L’OL sent que la pression monte autour de l’avenir de Anthony Lopes qui n’aura plus qu’un an de contrat en juin.

La situation a été délicate à vivre du côté de l’Olympique Lyonnais et cela pourrait bien laisser des traces lors de la prochaine intersaison. C’est notamment pour cette raison que la tension commence à monter autour de l’avenir de Anthony Lopes. Le gardien des Gones n’a plus qu’un an de contrat.

La tension monte

S’il ne prolonge pas, il faudra sans doute le vendre en juin et l’OL ne manquera sans doute pas d’offres concrètes. Mais Lyon ne veut pas entendre parler de son départ et fait tout son possible pour le convaincre de prolonger. La tension commence à monter et si le joueur ne prolonge pas, les Gones pourraient être contraints de le céder en juin.