Le président Kita est très exigeant pour le transfert de Valentin Rongier, mais les offres sont loin de le satisfaire.

Le président Kita est très exigeant pour le transfert de Rongier, mais il ne va pas pouvoir bloquer son milieu de terrain une nouvelle fois après avoir refusé plusieurs offres il y’a tout juste un an. Kita aimerait plus de 20 millions d’euros, mais ce ne sera pas simple.

Rongier reste calme

Les clubs qui commencent à prendre la température pour ce transfert évoquent plutôt le chiffre de 12 millions d’euros ce qui est loin de satisfaire le président Kita. Rongier reste calme pour le moment, mais pourrait mettre la pression s’il sent que le prix demandé bloque son transfert.