Le Stade Rennais va enregistrer le départ de Costil en fin de saison. Le club ne va rien toucher et aurait pu beaucoup mieux gérer ce cas.

Le Stade Rennais n’a pas voulu laisser partir Benoît Costil l’été dernier. Courtisé par la Fiorentina, le portier breton a été bloqué par ses dirigeants qui avaient pourtant recruté Paul Nardi en début de mercato pour lui succéder… Rennes n’a même pas voulu négocier l’offre du club italien qui proposait un peu plus d’un million d’euros.

Costil va partir libre

En fin de contrat en fin de saison, Costil va quitter le club dans quelques mois. Sans rapporter le moindre centime à son club. Il signera en effet libre dans son futur club et Rennes va donc perdre quelques millions d’euros dans cette affaire. Un dossier très mal géré. Costil est une valeur sûre à son poste et Rennes pouvait espérer un beau transfert intéressant pour le joueur et le club.

Dossier très mal géré

Mais pour cela, il aurait fallu ne pas fermer la porte à la Fiorentina il y a quelques semaines ou alors, convaincre le joueur de prolonger son bail en échange d’un bon de sortie à un tarif raisonnable. Au lieu de ça, le Stade Rennais lui a proposé un salaire revu à la baisse. Impensable pour Costil, encore dans les plans de Deschamps en équipe de France et apprécié par plusieurs clubs…