Le défenseur du PSG, Thiago Silva, est désormais mis un peu à l’écart dans la sélection brésilienne. Et il ne supporte pas du tout cette situation…

Personne n’a oublié les images de Thiago Silva à la Coupe du monde. Le défenseur capitaine du Brésil en larmes, incapable de tirer des penaltys… Beaucoup ont reproché au défenseur du PSG son attitude durant la compétition. Au point qu’on pouvait même se demander si le joueur allait se remettre d’une pareille déconvenue. Difficile de savoir s’il est pleinement rétabli, mais il semble que Thiago Silva soit encore très atteint par cet épisode.

Thiago Silva s’attaque à Neymar

Lors de la trêve internationale, le défenseur du PSG a retrouvé la sélection brésilienne dans laquelle il n’a aujourd’hui plus le même statut puisqu’il n’est plus considéré comme un titulaire indiscutable. Lors d’une conférence de presse, il a complètement craqué devant les journalistes et en a profité pour régler quelques comptes : « Personne n’est venu me voir, pas même Neymar pour me parler de ça et ça m’énerve. Ce dialogue ne doit pas venir de moi. On dirait qu’on m’a enlevé quelque chose qui m’appartenait. C’est triste. C’est douloureux. J’ai perdu de l’espace et je suis énervé. Le groupe a également besoin des plus expérimentés »

Le défenseur du PSG règle ses comptes

Le défenseur a également évoqué son changement de statut puisqu’il est devenu remplaçant : « Jusqu’à quand je le serais ? Je l’ignore. Cela dépend du point de vue des gens en place. J’ai cherché à parler avec quelques personnes du groupe. Mais je ne veux pas donner de noms pour ne pas les compromettre et qu’elles ne souffrent pas. » Des propos qui ne devraient pas améliorer sa situation, mais qui permettent au moins au défenseur du PSG de taper du poing sur la table et de prouver qu’il a du répondant quand il est attaqué. Quelques heures après ses premières déclarations, Thiago Silva avait ensuite tenté de calmer le jeu :« Je suis triste delà répercussion que mes propos ont pu avoir. J’ai dû m’expliquer avec Neymar et il a compris mes paroles. Ça m’ennuie car Neymar est un frère, le petit frère que je n’ai jamais eu. J’ai aussi parlé avec Dunga pour éclaircir mes propos et tout est rentré dans l’ordre ».