André Ayew sera suspendu pour le choc entre le PSG et l’OM le 9 novembre prochain. Une sanction qui a beaucoup de mal à passer.

C’est le match que toute la France du football attend avec impatience. Le 9 novembre prochain, l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain vont s’affronter. Une rencontre particulièrement attendue alors que les deux clubs semblent bien partis pour se disputer le titre cette saison. Mais si les Parisiens devront se passer de leur très précieux milieu de terrain Thiago Motta, suspendu ce soir-là, les Olympiens devront, eux, faire sans Jérémy Morel et André Ayew.

Morel et Ayew suspendus contre le PSG

Les deux joueurs qui sont des titulaires indiscutables dans l’esprit de leur entraîneur Marcelo Bielsa seront effectivement, eux aussi, suspendus pour ce choc après avoir été avertis lors de la défaite (1-0) de l’OM à Lyon dimanche 26 octobre. Une sanction qui a du mal à passer dans l’esprit d’André Ayew, fou de rage quand Lionel Jaffredo l’a sanctionné dimanche soir au stade de Gerland.

« Je fais une faute dans le match… »

. « L’arbitrage n’était pas bon du tout. Je pense que cette année, on voit beaucoup d’histoires sur les arbitres, je ne sais pas ce qui se passe (…) Sur sa seule faute ou presque, Morel prend un jaune. Moi, je fais une faute dans le match, jaune aussi. L’arbitre sait très bien qu’il y avait le Classico qui nous attendait, je ne sais pas si c’est fait exprès… Je ne sais pas, mais je suis dégoûté ! Je suis dégoûté de ce qui se passe, mais c’est le foot », a déclaré Ayew à la fin de la rencontre. Fils du mythique Abedi Pelé, champion d’Europe en 1993 avec l’OM, André Ayew avait à cœur de participer à ce match historique. Il devra suivre la rencontre de chez lui. À son grand désespoir.