Pierre Ménès n’a pas aimé l’attitude du Stade Vélodrome vis-à-vis d’un joueur du Paris Saint-Germain lors d’un match de l’équipe de France.

Pierre Ménès, le consultant star de Canal Plus n’a pas sa langue dans sa poche et se fait quelques ennemis à chacune de ses sorties. Que ce soient les joueurs ou les dirigeants, ils ont tous peur d’être dans la ligne de mire de Pierre Ménès. Cette fois-ci, c’est le public qui est visé par l’ancien journaliste de l’équipe. Lors du match de l’équipe de France face à l’équipe de Suède de Zlatan Ibrahimovic (qui était absent) sur la pelouse du Velodrome, Pierre Ménès a été choqué par l’attitude des supporters et il ne s’est pas privé de le dire.

Un joueur du PSG visé !

Il a déclaré sur son blog : « Ce qui restera de ce match, c’est l’accueil consternant réservé par le Vélodrome à Lucas Digne, conspué à son entrée en jeu et sur chaque ballon touché. Et par une écrasante majorité du stade, qui plus est. Cette fois, on ne peut pas incriminer seulement quelques imbéciles, a affirmé le consultant de Canal+ sur son blog. C’est tout aussi regrettable que lorsque les Marseillais sont hués au Parc ou au Stade de France. Le pire, c’est qu’il n’a pas été le seul à subir ce traitement. Lacazette a aussi eu droit à sa bronca, tout comme Benzema qui en a pris une deuxième après son pénalty manqué. Au départ, on pouvait trouver la décision de Deschamps de n’aligner aucun Parisien et tous les Marseillais ou ex-Marseillais très politique, voire assez peu courageuse. À l’arrivée, on se dit qu’il a eu raison »

Pierre Ménès s’insurge !

Les joueurs ont effectivement été surpris par ces sifflets. Valbuena a déclaré à ce sujet : « J’ai été sifflé à Paris, avec la France, au Parc des Princes, donc ça ne m’étonne pas qu’il l’ait été ici, même si c’est toujours malheureux, car il est français. C’est dommage, mais ça ne m’étonne pas. » Et Didier Deschamps a également donné son avis : « Ce n’est jamais quelque chose d’agréable, quel que soit le joueur. Lucas est un jeune joueur, ce n’est pas évident. J’aurais préféré que ça se passe différemment. » L’accueil de l’équipe de France n’est pas toujours chaleureux sur les pelouses de l’Hexagone…