Les dirigeants de l’OM vont devoir céder aux caprices de Balotelli et son agent.

Les années se suivent et se ressemblent pour l’Olympique de Marseille sur le marché des transferts. Comme il y a un an, le club phocéen est à la recherche d’un buteur. Et comme il y a un an, Andoni Zubizarreta patine et peine à trouver la perle rare. Sur les tablettes de l’OM depuis plusieurs mois, Mario Balotelli n’a toujours pas signé. Et Marseille semble dans l’impasse pour ce transfert.

L’OM n’a pas le choix…

En effet en plus de convaincre Nice, l’OM doit trouver un accord avec Mino Raiola l’agent du joueur, qui souhaite percevoir une grosse prime. Un accord est encore loin. Mais le temps joue en faveur de l’agent de Balotelli. En effet, l’OM ne peut pas se permettre de ne pas recruter d’attaquant cet été. Le club phocéen sera bien obligé de craquer à un moment donné pour Balotelli et Raiola si les autres pistes sondées continuent de snober le projet olympien. « La situation de Balotelli aujourd’hui est à mon sens la résultante d’une stratégie mise en place par le joueur et son agent. Depuis le départ, Mino Raiola et son joueur se sont mis d’accord sur une destination, ou sur une short-list de destinations avec une rémunération minimum. Tant que l’agent n’aura pas gain de cause, le deal ne se fera pas » a récemment expliqué Christophe Huteau, l’agent de joueur français.