Dans une situation intenable, Jacques-Henri Eyraud ne peut plus envisager un avenir à son poste de président de l’OM. La fronde contre lui est bien trop forte.

S’il était déjà très critiqué par les supporters, Jacques-Henri Eyraud est devenu en quelques semaines l’ennemi public n°1 des fans de l’OM. Ses déclarations (fracassantes ou maladroites) et sa guerre ouverte contre les groupes de supporters ont fait grimper la tension autour de lui. La situation est devenue intenable.

McCourt n’a plus le choix

Après les incidents à la Commanderie, Jacques-Henri Eyraud tente de contre-attaquer avec un « plan Leproux » à peine déguisé. Un affront pour les supporters, qui réclament unanimement sa tête. Dans une position intenable, Frank McCourt n’a pas d’autre choix que de prendre une décision forte. Celle de maintenir JHE à son poste serait inconsciente. Pour apaiser les tensions, et mettre fin au brasier phocéen, ce départ s’impose.