Président de l’OM, de plus en plus décrié, Jacques-Henri Eyraud multiplie les erreurs de communication.

Après une prise de poste très remarquée, dans laquelle il a réussi à plaire rapidement aux supporters de l’OM, Jacques-Henri Eyraud connaît une suite d’aventure très… compliquée. Depuis un an, il multiplie les erreurs de communication et perd, petit à petit, sa crédibilité.

Alvaro Gomez…

Quand il ne se s’exprime pas sur les nouvelles règles possibles à instaurer dans le football, comme le but compte double si la frappe provient de l’extérieur de la surface de réparation… il se trompe dans le nom de ses recrues. Pour présenter Alvaro Gonzalez, nouveau défenseur central de l’OM, JHE a parlé de « Alvaro Gomez ». Et pour évoquer la légende vivante du Vélodrome, Monsieur Gignac : « J’ai appelé Pierre-André »… C’est gênant et ça commence à se voir.