Le PSG s’active sur le front du mercato. Mais tous les dossiers creusés par le Paris Saint-Germain ne font pas l’unanimité…

Au dernier mercato, le PSG s’est battu durant de longues semaines pour s’offrir les services du milieu de terrain international argentin, Angel Di Maria. Le joueur voulait quitter le Real Madrid et il était la grande priorité fixée par Laurent Blanc à ses dirigeants. Le technicien voulait en effet renforcer le côté gauche de son attaque et pour lui Di Maria était le joueur idéal. De longues tractations ont eu lieu et le joueur avait même donné son accord pour rejoindre le PSG. Mais finalement ce transfert n’a pas pu être bouclé car le PSG n’a pas trouvé de moyen de contourner les règles du fair-play financier.

Le PSG devient un pigeon au mercato ?

Pour autant, la presse anglaise a récemment évoqué la possibilité que le PSG revienne dans le coup pour Di Maria. Si Manchester United décidait de s’activer pour Cristiano Ronaldo ou Bale, l’Argentin pourrait revenir sur le marché. Le consultant de Canal Plus, Pierre Ménès semble pourtant ne pas digérer le tarif payé par Manchester United pour Di Maria : « C’est un bon joueur, c’est un très bon joueur, mais 75 millions d’euros merde quoi ! Combien valent Cristiano Ronaldo, Messi ou Neymar dans ce cas ! Si Di Maria vaut 75 millions d’euros, Neymar en vaut 300! On sait qu’il y a un prix pour le PSG et un pour les autres clubs sur certains joueurs, mais si je dirige le PSG, et que l’on me dit que vous avez la possibilité d’avoir Di Maria, je dis oui, mais 75 millions d’euros, je dis « vous n’êtes pas sérieux quoi » »

Di Maria trop cher ?

L’ancien grand joueur de Manchester United, Paul Scholes avait récemment lui aussi trouvé que le montant payé par MU était trop élevé : « Angel Di Maria est le joueur dont Manchester United a besoin. C’est le genre de joueur qui va faire se lever les supporters d’Old Trafford. Il peut éliminer et créer des opportunités. Comme la plupart des supporters de Manchester United, le prix qu’on l’a payé m’importe peu – même si je pense que 75 millions d’euros, c’est trop ».