L’été prochain, en plus du PSG, l’AS Saint-Étienne pourrait faire un malheur sur le marché des transferts.

La nouvelle politique de recrutement de l’AS Saint-Étienne a permis au club de retrouver un équilibre financier. Les présidents Romeyer et Caïazzo s’interdisent de faire des folies et ont instauré un salary cap au sein du vestiaire. Mais cela n’empêche pas l’ASSE de pouvoir faire un malheur sur le marché des transferts en réalisant de juteuses ventes… C’est ce qui pourrait être le cas du prochain été avec le départ de quelques éléments importants.

Ruffier et Perrin peuvent rapporter gros à l’ASSE

Le premier concerné par un départ est Stéphane Ruffier. La cote du gardien de but de l’ASSE est au beau fixe et le n°3 de l’équipe de France intéresse bon nombre de clubs européens. Cet été, Ruffier pourrait être vendu entre 6 et 8 millions d’euros. Une belle enveloppe pour l’ASSE qui l’avait acheté en 2011 pour 3 millions d’euros. Autre dossier potentiellement juteux : Loïc Perrin. Pisté par Arsenal l’hiver dernier, Perrin plaît beaucoup en Premier League. Là encore, l’ASSE peut espérer récupérer environ 8 millions d’euros. Un ton légèrement en dessous, la valeur d’un Franck Tabanou (qui intéresse l’Inter Milan, Swansea et le Dinamo Kiev) pourrait grimper avec les enchères de l’été et dépasser largement les 5 millions d’euros, son prix d’achat.