Le PSG pourrait s’intéresser à Neymar pour un mercato futur, mais il faudra sortir le carnet de chèques pour convaincre le FC Barcelone. Pierre Ménès révèle le montant.

Le mercato approche a grand pas et les rumeurs s’intensifient surtout quand on parle du PSG. Selon de nombreux observateurs, les dirigeants du club de la capitale travaillent sur plusieurs dossiers et anticiperaient dès aujourd’hui un remplacement sur le long terme de Zlatan Ibrahimovic. Le géant suédois du PSG est indispensable et il faut commencer à envisager la vie sans lui puisqu’il vient tout de même de fêter ses 33 ans.

Leo Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar… Le PSG sur tous les fronts

Plusieurs pistes de premier plan sont évidemment citées. On évoque notamment Cristiano Ronaldo du Real Madrid ou encore Leo Messi du FC Barcelone. Mais ces derniers temps une autre piste semble prendre un peu plus de corps chaque jour : celle de l’international brésilien du FC Barcelone, Neymar. Neymar est dans une forme éblouissante au Barça et semble dans une phase ascendante de sa carrière. Pour beaucoup, il est l’homme que le PSG doit recruter si les dirigeants parisiens veulent frapper un grand coup sur le front du mercato. Mais recruter un joueur comme Neymar représentera un coût énorme pour le PSG et il sera très difficile pour cela de contourner les règles du fair-play financier.

Pierre Ménès annonce le montant à payer pour le PSG

Quoi qu’il en soit, Pierre Ménès semble avoir une idée du montant qu’il faudra dépenser pour s’offrir les services de Neymar si le PSG est vraiment intéressé. Le consultant de Canal Plus répondre aux questions du site PSG Community et déclare : « Si Di Maria vaut 75 millions d’euros, Neymar en vaut 300! On sait qu’il y a un prix pour le PSG et un pour les autres clubs sur certains joueurs, mais si je dirige le PSG, et que l’on me dit que vous avez la possibilité d’avoir Di Maria, je dis oui, mais 75 millions d’euros, je dis « vous n’êtes pas sérieux quoi » ». 300 millions d’euros pour recruter Neymar c’est un montant énorme que le PSG, bien que ne manquant pas de moyens, ne mettra sans doute jamais sur la table…