Leo Messi a officiellement reconnu qu’il pensait quitter le FC Barcelone si une offre se présentait. On connaît l’une des raisons de cette envie soudaine.

Rien ne va plus entre le FC Barcelone et Leo Messi. L’international argentin aux quatre Ballons d’Or semble ne plus se sentir à l’aise au Barça. Messi tarde à retrouver son meilleur niveau et commence à envisager son avenir sous un autre maillot si une opportunité se présente. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe en Catalogne.

Le mal-être de Leo Messi

Le déclenchement date des déclarations de Leo Messi le 18 novembre dernier en marge d’un match de la sélection : « Je vis au jour le jour. Je pense à faire une grande saison et à gagner les titres que nous voulons à Barcelone. Rien de plus. On verra ensuite. Il se passe beaucoup de choses en football… J’ai toujours dit que j’aimerais rester à jamais là-bas, mais parfois tout ne se passe pas forcément comme on veut. Si ça ne tenait qu’à moi, je resterais pour toujours. Mais comme je l’ai dit, tout ne se passe pas toujours comme on le veut. Encore plus en football. C’est compliqué, encore plus avec ce qui se passe aujourd’hui à Barcelone ».

Messi vers le PSG ?

Pour la première fois, Leo Messi avoue officiellement envisager son avenir au sein d’un autre club. Le quotidien espagnol sport.es a enquêté et semble avoir trouvé l’une des raisons du malaise de Messi. Et cette raison n’est autre qu’un joueur du FC Barcelone : Xavi. D’après le journal, Leo Messi se serait plaint à son entraîneur Luis Enrique du fait que Xavi soit régulièrement sur le banc des remplaçants. Messi se sent mieux avec Xavi et exigerait sa présence sur le terrain. Luis Enrique a ensuite davantage fait jouer Xavi mais cela condamne Rakitic au banc des remplaçants. Leo Messi a besoin d’être aimé et écouté pour donner la pleine mesure de son talent. Peut-être qu’il sent que depuis l’arrivée d’Enrique, son influence n’est plus la même… Le PSG, qui s’intéresse de très près à Leo Messi saisira sa chance si une opportunité se présente dans ce dossier.