Avec Gareth Bale, le Real Madrid est dans une situation très compliquée. Il est quasiment impossible de revendre le Gallois sur le marché des transferts.

Même s’il a brillé lors du dernier Mondial des Clubs (élu meilleur joueur de la compétition), ce regain de forme anecdotique ne peut masquer la réalité à laquelle est confrontée le Real Madrid : Gareth Bale est devenu pratiquement invendable.

Trop cher, trop fragile

C’est d’abord le prix de son transfert et de son salaire qui limite considérablement la marge de manœuvre du Real Madrid. Après avoir investi 100 millions d’euros sur lui en 2013, le Gallois peut difficilement partir pour moins de 80 millions d’euros. Rares sont les clubs à pouvoir se permettre un tel investissement. D’autant plus qu’il faut payer son immense salaire, qui dépasserait les 20 millions d’euros par saison… Très souvent blessé depuis trois saisons, Bale n’inspire pas confiance. Et le Real Madrid n’a pas vraiment le choix que de le conserver. Au moins jusqu’en 2022, date de la fin de son contrat.