Pour le PSG, la question de l’avenir de Daniel Alvès commence sérieusement à se poser. Et le club doit faire attention à sa proximité avec Neymar.

Il ne reste plus que quelques mois de contrat à Daniel Alvès. Et à 35 ans, la star brésilienne pèse lourd sur les finances parisiennes. Même si les Qataris mettent beaucoup de moyens sur la table, la contrainte du fairplay financier oblige Doha à jouer serrer. Et clairement, l’économie du salaire de Dani Alvès serait une bonne chose.

Plus autant performant qu’avant

Au-delà de l’économie financière, Paris peut aussi faire un choix sportif. De retour après une longue blessure, Dani Alvès n’a plus l’impact et le mordant de ses belles années. Sa grinta est toujours là, son expérience aussi, mais il n’a plus les capacités à pouvoir rivaliser face aux flèches qui cartonnent sur la scène européenne. D’autant plus que Paris dispose d’une doublure performante, avec Thomas Meunier, et que Thilo Kehrer apporte de plus en plus de certitudes, dans l’axe ou à droite de la défense.

Un proche de Neymar

Mais ce dossier n’est pas simple à trancher. Dani Alvès est un proche de Neymar et on ne touche pas aussi facilement au clan brésilien, très influant à Paris. Les conséquences d’un départ ne seraient pas anodines pour le vestiaire. Et les dirigeants parisiens le savent, d’où ce choix délicat…