Avec les deux nouvelles signatures pour son maillot et son sponsor principal, les Qataris ont fait très forts. Et le PSG respire.

Depuis que les Qataris ont repris le PSG, la question du financement de leur projet est centrale. Les contrats signés par Doha (Qatar Airways, Qatar Tourism) ne sont pas bien vus par l’UEFA et son gendarme financier. Mais les équipes de Nasser Al-Khelaïfi se sont remonté les manches et leur travail vient de payer.

Deux contrats en or

En signant un deal à 60 millions d’euros par saison avec le groupe Accor pour le sponsoring maillot et un autre à 80 millions d’euros par saison avec Nike pour l’équipementier, le PSG a frappé fort. Les accords précédents étaient de 30 et 25 millions d’euros par an. L’augmentation est impressionnante.

Paris respire

Vis-à-vis du fairplay financier, ces deux contrats sont des mines d’or. Ils vont permettre à Paris de respire bien mieux et d’avoir plus de marge de manœuvre pour investir sur le marché des transferts. Terminé les budgets étriqués, le PSG va pouvoir agir comme il le souhaite.