L’élimination prématurée en Ligue des Champions change les plans du PSG, notamment vis-à-vis du fairplay financier.

La sortie de route en huitième de finale de Ligue des Champions est catastrophique à tous points de vue. Sportivement, dans un premier temps, Paris se taillant une réputation de « club looser » sur la scène européenne. Mais économiquement aussi.

Des revenus en moins…

Privé des revenus d’une présence en quart de finale de Ligue des Champions, voire mieux, Paris va laisser échapper au minimum une vingtaine de millions d’euros. Des recettes importantes pour le fairplay financier, très au fait de ce qui se passe au PSG…

Des ventes à prévoir

Si la dernière tendance était positive pour le PSG, avec des échos laissant penser que Paris pourrait de nouveau dépenser son argent l’été prochain, la donne risque de changer. D’ici le 30 juin, des joueurs vont devoir être vendus pour combler les pertes. D’après L’Equipe, Nkunku, Meunier et Jesé sont les principaux concernés.