Après avoir reçu une proposition alléchante venant de Russie l’été dernier, Bordeaux s’attend à recevoir d’autres offres pour Pablo, son défenseur brésilien.

Les 12 millions d’euros proposés par Krasnodar, l’été dernier, ont longuement fait hésiter les Girondins de Bordeaux. C’est finalement Pablo, le principal intéressé, qui n’a pas donné suite à l’offre russe : « Cela aurait été très bon financièrement pour ma famille et moi. Cependant, j’aurais eu des difficultés d’adaptation, de langue et de culture, et cela aurait été encore plus difficile qu’en France. C’était une décision difficile à prendre, car financièrement c’était une très belle offre, mais professionnellement c’était moins bien. Je suis très heureux de mon choix ».

La Premier League le regarde

Conscient d’avoir un joueur de valeur dans son effectif, Bordeaux sait désormais que Pablo vaut plus que les 12 millions d’euros proposés par Krasnodar. Avec son statut d’international brésilien et les intérêts des clubs anglais, la barre des 20 millions d’euros semble un minimum dans la perspective d’un transfert.