Pour satisfaire le fairplay financier, qui réclame 60 millions d’euros d’ici le 30 juin, le PSG pourrait répondre avec trois transferts.

Le verdict est tombé. Et le PSG est désormais soulagé. Les instances du football européen ont décidé de ne pas sanctionner Paris, pour le plus grand bonheur des supporters comme des dirigeants. La menace d’une interdiction de disputer la Ligue des Champions ou d’une interdiction de recrutement pesait sur le club mais c’est finalement une obligation de vendre pour 60 millions d’euros, avant le 30 juin 2018, qui a été réclamé par l’UEFA.

Pastore, c’est déjà bouclé ?

Pour trouver 60 millions d’euros, Paris a des solutions. A commencer par la vente de Javier Pastore. D’après la presse anglaise, tout est calé avec West Ham. Un montant de 20 millions d’euros pour le transfert et un contrat de trois saisons pour l’Argentin (avec un salaire 8,5 millions d’euros par an).

Pas le choix pour Guedes

Le gros coup du PSG, finalisable de suite, c’est la vente de Gonçalo Guedes. Après trois offres de Valence (30, 35 et 40 millions d’euros), Paris n’a pas le choix et doit accepter pour pouvoir être dans les clous du fairplay financier. En espérant que Valence soit toujours preneur après trois refus…

11 M€ pour Edouard

Enfin, le plan du PSG pourrait également passer par la vente d’Odsonne Edouard. Prêté au Celtic Glasgow, l’attaquant français a convaincu en Ecosse. D’après le médias écossais, Herald, un chèque de 11,3 millions d’euros attend Paris. 20 M€ pour Pastore, 40 M€ pour Guedes et 11 M€ pour Edouard : le PSG sera dans les clous.