Prêté en Turquie, Kostas Mitroglou ne retrouvera l’OM qu’en 2020, à un an de la fin de son contrat. Avec l’espoir qu’il redevienne un grand joueur ?

Aux forceps, l’OM a réussi à se débarrasser de Kostas Mitroglou dans les dernières heures du mercato. Un prêt de 18 mois à Galatasaray qui soulage grandement les dirigeants marseillais puisque le club turc prend l’intégralité du salaire de l’international grec en charge. Mais qu’est-ce que l’OM attend concrètement de ce prêt ?

L’OM veut tourner la page

Selon nos informations, l’OM ne veut plus entendre parler de Kostas Mitroglou. Si les dirigeants avaient pu le vendre cet hiver, ils l’auraient fait, quitte à accepter une moins-value. Acheté pour 15 millions d’euros, le Grec n’a pas donné satisfaction et les décideurs phocéens ne croient plus en sa réussite à Marseille. L’été 2020 ne sera pas celui d’un retour à l’OM mais celui de son départ définitif. En espérant qu’il brille en Turquie pour pouvoir susciter des intérêts…