Recruté cet été pour jouer le rôle de doublure dans les buts, Tatarusanu n’en démord pas et veut sa chance.

Depuis plus de 10 ans, le poste de gardien de but est parfaitement géré à l’OL. Rémi Vercoutre puis Mathieu Gorgelin ont tour à tour joué les rôles de doublure à merveille et le succès lyonnais s’est souvent construit dans cette sérénité, à tous les postes. Mais depuis cet été…

Il sème la zizanie

L’arrivée de Ciprian Tatarusanu sème clairement le trouble à l’OL. Le Roumain réclame du temps de jeu et prend son mal en patience : « Un joueur n’est jamais content quand il ne joue pas. Pour l’instant, Sylvinho ne m’a pas donné ma chance. Je veux jouer mais pour l’instant, l’entraîneur a pris une autre décision et je la respecte ». Si la concurrence peut en effet booster Anthony Lopes, pas certain que l’insistance de Tatarusanu, qui a révélé que les dirigeants lui avaient parlé d’une place de n°1 ou n°1 bis, soit si bénéfique que cela. Et ça pourrait même vite mal finir.