Avec Wesley Sneijder, l’OGC Nice est dans une impasse. Le joueur coûte cher mais malheureusement, il n’est pas bon…

Après deux coups magistraux sur le marché des transferts, l’OGC Nice est devenu une référence en matière de « come-back ». Les deuxièmes chances offertes à Hatem Ben Arfa et Mario Balotelli (on pourrait même rajouter Younès Belhanda, qui a été excellent la saison dernière) ont été de francs succès. Suffisant pour inciter les dirigeants à tenter un troisième plan de relance avec Wesley Sneijder.

Le gros flop

Mais là, c’est le gros flop. Sneijder ne donne pas du tout satisfaction à son club. Malgré quelques éphémères motifs d’espoir, quand le Hollandais lâche ses gestes d’exception, difficile d’être optimiste pour la suite. Une star qui coûte très chère et qui empêche l’OGC Nice de pouvoir investir d’avantage cet hiver. Une galère financière que doit amèrement regretter le président Rivère…