Sur les tablettes du Stade Rennais, Silas Wamangituka a choisi Stuttgart. Tout ça pour une histoire de bonus…

Etincelant en Ligue 2, Silas Wamangituka était prêt à faire le grand saut et découvrir la Ligue 1. Courtisé par de nombreuses écuries françaises, et notamment Rennes, il a finalement opté pour… la deuxième division allemande !

1 million de bonus

Pour 6 millions d’euros, Silas Wamangituka a dit oui à Stuttgart. Rennes a proposé le même montant, exactement. Mais le million d’euros de bonus offert par Stuttgart aurait fait la différence. Au regard de son talent, Rennes avait clairement les moyens de mettre un peu plus. Dommage. Vraiment dommage.