Après avoir investi sur plusieurs talents du monde entier, le PSG a procédé à un dégraissage ces deux dernières saisons. A juste titre.

Dans la pépinière de talents européens et sud-américains, le PSG a fait un joli marché. Les Qataris n’ont pas hésité à sortir le chéquier pour s’offrir des Gonçalo Guedes, Giovani Lo Celso ou encore Leandro Paredes. Mais tous n’ont pas été à la hauteur des attentes. C’est le moins que l’on puisse dire.

Paris a bien fait de vendre

Depuis deux ans, Leonardo est revenu aux affaires. Et le Brésilien a réorganisé la stratégie du club. Les espoirs qui ne confirment pas ? Dehors. Ainsi, Gonçalo Guedes a été joliment vendu à Valence pour 40 millions d’euros. Même chose pour Giovani Lo Celso, lâché au Betis Séville pour 23 millions d’euros. Plus compliqué à faire accepter aux supporters, le chouchou du Parc des Princes, Javier Pastore, a lui aussi plié bagages (AS Rome, 25 millions d’euros). Et la suite a donné raison à Leonardo. Guedes, Lo Celso ou Pastore n’ont rien fait de mieux après leur passage à Paris. 80 millions d’euros de rentrées financières justifiées !