En mauvaise posture au FC Barcelone, Antoine Griezmann veut encore insister et s’imposer. Mais dans la perspective d’un départ, l’Italie lui irait mieux que l’Angleterre.

Recruté en grandes pompes par le Barça l’été dernier, Antoine Griezmann connaît une adaptation difficile. Et même si le vestiaire semble faire des efforts pour l’intégrer, le champion du monde met du temps à briller sous ses nouvelles couleurs. Au point de voir la rumeur d’un départ déjà vigoureuse à son sujet.

La dolce vita

Courtisé par les clubs anglais l’été dernier, Antoine Griezmann ne s’imaginait pas quitter l’Espagne, son pays d’adoption mais surtout la terre natale de sa compagne, Erika, maman de ses deux enfants. Si l’aventure blaugrana ne fonctionnait pas, difficile de l’imaginer en Angleterre. Sa famille est très attachée à l’Espagne, et à son climat. A tel point qu’il serait d’avantage tenté par la dolce vita italienne que par un autre challenge en Europe. Griezmann à la Juventus, ça aurait du chien !