Si le PSG doit trouver 100 millions d’euros avant le 30 juin, ça ne sera malheureusement pas grâce au marché chinois.

Depuis plusieurs saisons, le marché chinois est devenu un acteur difficilement contournable. Le développement du football en Asie permet de nombreux investissements et il n’est plus du tout rare de voir les clubs faire leur marché en Europe. Une porte de sortie qui aurait pu faire les affaires du PSG…

Les Parisiens plaisent en Chine

En effet, avec 100 millions d’euros de vente à réaliser avant le 30 juin, le PSG doit trouver des ressources pour répondre aux exigences du fair-play financier. Thiago Silva, Angel Di Maria, Eric Choupo-Moting et même Edinson Cavani sont autant de profils qui plaisent à la Chine. Mais…

Ouverture tardive…

Le souci, c’est que le marché chinois n’ouvre ses portes que le 12 juillet. Il sera trop tard pour que Paris puisse signer une belle affaire financière et propose des rentrées d’argent au fairplay financier. Un calendrier qui ne fait pas les affaires du PSG…